Aeromodelisme.orG : Forums de l'aéromodélisme et modélisme.

L'aéromodélisme et le modélisme tout simplement... Aeromodelisme et modélisme amateur & professionnel. Avions, planeurs, hélicoptères, drônes, et autres ...

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

VISITEZ AUSSI LE SITE ! :) : http://www.aeromodelisme.org/site/
VERSION TABLETTE ET SMARTPHONE - Utilisez le style VICTORY via la rubrique PROFIL > Affichage... - Page FACEBOOK : http://www.facebook.com/blog.aeromodelisme.org.
Consultez (lire uniquement) les archives des forums version précédente ici : http://www.aeromodelisme.org/archives/forums. Aux "anciens" membres : IL FAUT VOUS REINSCRIRE si vous souhaitez participer sur ces forums ci dessous.

Visitez aussi le site Aeromodelisme.orG et le magazine !

#2 Re : Forum blabla et divers ... » Des blagues ... à profusion ... A vous aussi » 18-05-2018 07:41:39

En tous cas je suis aficionado de la ligne claire Belge, et d'une foule d'auteurs, mon Best seller, Black et Mortimer, mais j aimes bien Willy Vandersteen et Jaques Martin.

#3 Re : Forum blabla et divers ... » Des blagues ... à profusion ... A vous aussi » 18-05-2018 07:38:06

Pour occuper un belge pendant des semaines entières, une feuille avec écrit de chaque coté : Pour occuper un Belge indéfiniment, tournez la page SVP.

#4 Re : Forum blabla et divers ... » Des blagues ... à profusion ... A vous aussi » 18-05-2018 07:35:15

C'est le Français qui va la première fois à Bruxelles, bien sur il fait la rue des putes, il en trouve une , pas chère pour 500 € avec une biere.

La fille lui dit : J'ai un problème, je n'aie plus de clitoris.

Tant pis dit le Français, je me contenterais d'une leffe.

#5 Re : Forum blabla et divers ... » Des blagues ... à profusion ... A vous aussi » 18-05-2018 07:30:35

En Belgique , on voit souvent les Belges étendus les bras en croix au fond de piscines ?????????????????????????

C'est parce qu'au fond ils ne sont pas si cons.

Je sais elle est éculée celle ci.

#6 Re : Forum blabla et divers ... » Des blagues ... à profusion ... A vous aussi » 17-05-2018 18:49:14

Dites les Belges une fois ? les blagues vous les tirez de vos albums de DANY, comme moi ? lol

#8 Re : Simulateurs » Survol des simulateurs d'aéromodélisme disponibles sur le marché » 16-05-2018 17:42:57

De mon coté j'ai acheté cet hiver celui de MPX avec la clé USB et la petite radio 6 voies, pour 85 tunes environ, parce que ce simu MPX fait entre autres le Funcub que je posséde.

En fait en tant que vieux modéliste vieillissant, mes réflexes ont changés depuis mes 30 ans, et le pilotage des avions MPX au simu ne sont pas évidents du tout.

Sur fun cub j'ai repris rapidement mes habitudes, mais pour les autres caractéristiques différentes j'eu plus de mal.

C'est assez drole car quand on plante on recommence.

Avec les mousses il faut de la cyano de l'araldite et de l'accélérateur, on plante on répare et on repart mais c'est plus long, alors on multiplie le nombre de zincs emmenés sur place.

Mais le simu n'a eue qu'un temps, à part retrouver mes réfléxes du pilotage basique, oui je suis resté un éternel débutant, ne faisant que très peu d'accrobaties, en faits mon truc ce sont les hypodromes ou circuits rectangulaires.

En effet un zinc c'est étudié pour voler, si bien équilibré et réglé ils volent tous seuls, et nous pauvres niais déréglons en vol ce bel équilibre.

J'ai fait du vrais parapente durant 10 ans, une aventure arrivée à un cross man qui part de Cap Martin Roche brune au bord de la grande bleue, pour rallier par les alpes en vols bivouacs la Suisse en 10/12 jours environ.

Un soir tombant, il se pose en haute montagne sur un tombant herbeux, étend sa voile et sa sellette et va pisser, un coup de vent soulève la voile et la sellette et l'ensemble fout le camp au grand dam de notre champion, car quand sa se gonfle ça ne fait aucun bruits, le temps que le gus rengaine son machin, la sellette était bien trop haute pour la rattraper, et que l'ensemble prends de l'altitude, heureusement ses coordonnées étaient cousues sur un des lés de la voile, celle ci, poussée par un petit vent chaud et des thermiques d’août, à fait 450 km et s'est posée comme une fleur dans un champ agricole en Haute Savoie, le gus a du faire du stop pour récupérer sa voile, preuve évidente qu'une voile vole toute seule même sous une faible charge, une sellette bivouac pèse à tous casser 15 kg.

Mais avec un simu ça se termine en poireau. tongue  lol  angel

#9 Techniques aeromodelisme » Les machines outils tours et fraiseuses à usages modèliste » 16-05-2018 10:44:32

jean paul
Réponses : 0

Est ce que l'un de vous possède tour et fraiseuse ?

Je suis serrurier métallier de métier donc très proche de tous les métaux, et bien sur des constructions métalliques pour modèles réduits.

Je n'ai accédé à ces machines qu'à l'orée de mes 40 ans passées, mais avant j'utilisait les machines prêtées par des amis, de faits un long apprentissage alterné d'usineur.

Par achats progressifs en faisant des heures sup j'ai acheté mon premier tour TOYO 250 à banc prismatique, puis plus tard sa colonne de perçages fraisages, en vue de la construction ferroviaire en voie de 72 mm le 1/20 français.

Par la suite je me suis agrandis avec son grand frère le TYO 360 que je possède toujours et d'une fraiseuse d’établis Hobby mat 350.

C'est vrais que les machines outils m'ont beaucoup manquées à mes débuts en aéromodélisme et modélisme naval vapeur, mais grâce aux amis j'avais appris les prémices d'usineur.

Quand vers mes 40 ans années 85 j'accédait enfin aux machines outils, c'est vers le modélisme ferroviaire au 1/20 que je me tournais.

Vous allez me dire : des machines outils pour faire des trains d’atterrissage c'est cher payé ? En faits ces machines sont assez universelles pour tout faire même en dehors du modélisme, de ce fait très rapidement amorties si tant est que les machines d’amateurs puissent etre amorties.

#10 Re : Matériel utilisé pour l'aéromodélisme » j'ai fait une bétise! » 16-05-2018 10:30:09

Les doigts tranchés je connait ça aussi, à l’époque jeune marié je volais à Corbas Marenne au sud de Lyon France, sur un zinc speedy construit sur plan avec un bourrin 2 t ultra rapide et hélice tranchante comme rasoir, avion sans train au lancer main.

Je démarre la moteur, le régle, le soulève de la main gauche, le passe au dessus de ma tète, pour le reprendre de la main droite en vue de le lancer, que ma main gauche passe dans le champ de l'hélice, ça a fai rrrrracccc, indexe entaillé en bout de deux entailles profondes, et dessus du majeur idem, le zinc dans la main droite le moteur plein pot et la main gauche pendantes qui pisse le sang, et moi tout con.

Les copains s'appercoivent du truc, me prennent le modèle arrètent le moteur et qu'un copain m'entoure la main de gases et me conduise à la clinique ou bossait ma femme comme aide soignante, bien sur admis aux urgences.

Le chirurgien m'a recousus les deux doigts à vif, car des piqûres anesthésique m'auraient fait aussi mal, j'ai hurlé comme un possédé sous l'impact des 8 points de sutures cousus de fils blancs.

Chat échaudé en vaut dix, j'ai juré qu'on ne m'y reprendrait plus. De faits de nos jours l'indexe fonctionne mais le bout est ultra sensible, quand je tape sur le clavier je me sert du majeur tellement le bout est sensible 40 ans après.

#11 Re : Matériel utilisé pour l'aéromodélisme » j'ai fait une bétise! » 16-05-2018 10:19:51

Coté charge de lipo, à mes débuts, j'étais célibataire dans les monts du Lyonnais, la ou était établis le Mini Train des Monts du Lyonnais en voie de 127 mm.

Dans mon minuscule atelier sous les combles de la maison de village, ma chambre à coté d'un coté de ma chaise à roulettes pivotante l'établis, de l'autre l'ordinateur.

Je charge ma première lipo 3 S de 5 amp, me goure de soquet et la monte sur celui de l'alimentation extérieure, et me tourne vers l'ordi, au bout d'un certain temps je me retourne et constate que la lipo ressemble à une grosse balle.

Je débranche tout en vitesse et balance la lipo sur le toit qui recouvre ma cuisine en dessous, et referme la petite fenêtre ou l'antenne de télé est fixée à la barre d'appuis, qu’aussitôt la lipo éclate et s'enflamme, faisant fondre les isolateurs de l'antenne, son fil et noircir la fenêtre et le briquetage alentours, bien sur ça s'est passé le soir il faisait nuit.

Je puis dire qu'avec ma connerie j'ai échappé à la mort carbonisé, mais j'aurais pu tout aussi bien foutre le feu à toute la lignée de maisons de villages et causer la mort de plusieurs personnes retraitées.

Depuis je suis circonspect sur la charge de toutes mes lipo.

#12 Re : Autres infos générales sur l'aéromodélisme » collection..... » 16-05-2018 10:08:26

C'est quoi ta collection José, les images n’existent plus suite à défections des serveurs d'images.

Ma collection a moi des BD dans des genres particuliers, tintin, yoko tsuno, Lefranc,Black et Mortimer Zéphir, pas mal de dessinateurs belche aficionados de la ligne claire, et des Français comme Pierre Brochard ou René Bonnet avec Fripounet et Marisette.

#13 Autres engins volants.... » Un requin dirigeable » 16-05-2018 09:46:03

jean paul
Réponses : 0

J'avais acheté chez les Chinois ce requin RC, mu et dirigé uniquement par sa caudale et par son ensemble RC coulissant sur une crémaillère sous son ventre en 27 méga.

Avec l’avènement des micro réducteurs et des lipo1 S, j'ai modifié ce squale en dirigeable, bien sur ça ne s'est pas fait du premier coup, il y a eue des tâtonnements.

Une fois mis au point, il est mu par une nacelle sous son ventre munie de deux micro réducteurs à hélices orientables verticalement, et par sa caudale  remastérisée en gouvernail.

Son emport en charge est ENORME 80 gr vous pensez, en faits une fois équipé et motorisé il faut encore le plomber pour un équilibre statique négatif, c'est à dire qu'il flotte entre deux airs : La java bleue, chez ces gents la monsieur, et donc en salle sans vent il finit par se poser comme une plume.

Le décollage se fait aux moteurs orientés convenablement et à la caudale de fait en salle il peut monter et descendre et se diriger, et comme tous poissons faire des volte face fulgurants, gare à sa machoire puissante aux rangées de dents acérées. mad  cool  devil  monkey

#14 Re : Construire des avions et planeurs » "Entoilage" noyau mousse » 16-05-2018 09:33:12

Pou José, en fait , il est impératif que tes ailes soient coffrées car les résines vont bouffer le polystyrène, une fois coffrées entièrement tu peut alors recouvrir tes ailes de ce tissus de carbone qui a lui seul servira de clé d'ailes. Mais ça risque d’être lourd, mais si tu a un bourrin costaud ça en fera un avion rapide.

Sur une revue modéliste le gars décrit l'entoilage au tissus de verre et résines polyester, faut que je le retrouve. De faits une aile ainsi faite se suffit à elle même coté rigidité.

Au pire tu assemble tes deux ailes et tu t'en sert de surf  lol  tongue  mad

Lol je te dis ça, j'ai rien dit. cool  devil  yikes

#15 Hélicoptères radiocommandés » Mes zélico par Jean Paul » 16-05-2018 09:26:25

jean paul
Réponses : 0

Mon tout premier et second furent des bananes de chez HK, puis deux contra rotors de 600 d'envergure achetés à Auchan, histoire de me faire la main.

Puis un minuscule hélico 2 axes de 40 gr qui se comporte comme un grand en faits j'en ai eue deux, le premier perdu dans le soleil éblouissant, est il retombé ? Je ne le sait pas, j'ai donc racheté le même, après tout, pourquoi changer une équipe gagnante ? ce qui m'a permis de me perfectionner cet hiver en salle.

Et c'est tout. lol

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB