Aeromodelisme.orG : Forums de l'aéromodélisme et modélisme.

L'aéromodélisme et le modélisme tout simplement... Aeromodelisme et modélisme amateur & professionnel. Avions, planeurs, hélicoptères, drônes, et autres ...

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

VISITEZ AUSSI LE SITE ! :) : http://www.aeromodelisme.org/site/
VERSION TABLETTE ET SMARTPHONE - Utilisez le style VICTORY via la rubrique PROFIL > Affichage... - Page FACEBOOK : http://www.facebook.com/blog.aeromodelisme.org.
Consultez (lire uniquement) les archives des forums version précédente ici : http://www.aeromodelisme.org/archives/forums. Aux "anciens" membres : IL FAUT VOUS REINSCRIRE si vous souhaitez participer sur ces forums ci dessous.

Visitez aussi le site Aeromodelisme.orG et le magazine !

#1 09-02-2014 00:10:36

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 619

Les malheurs ... du Dornier

Bonsoir,

Les habitués de notre ancien forum doivent se souvenir de mon Dornier qui avait subit de multiples "fractures" dues visiblement à des défauts de structure trop fragile.

Pour rappel : En effet, suite à un petit défaut d'un servo, un décollage s'était soldé par un léger "soleil". Pas de casse sur l'aile, juste un méchant bris d’empennage, mais une grosse casse du fuselage juste derrière le compartiment réservoir, au raz de la verrière, juste au siège du pilote. Les dégâts  permettaient de constater un gros défaut de fragilité anormale de cet endroit affaibli par la présence de la verrière qui ne laissait que quelques centimètres de balsa à peine renforcé et encore fragilisé par le support du train d’atterrissage même pas collé sur le reste de la structure avant sous le siège pilote.

Les photos de de la casse sont plus explicites.

piper14.jpg

piper15.jpg

dorni.jpg

La réparation avait été réalisée de façon qui semblait satisfaisante, voir ci dessous :

piper02.jpg

piper03.jpg

piper16.jpg

piper17.jpg

piper18.jpg

piper19.jpg

piper20.jpg

piper21.jpg

piper22.jpg

piper23.jpg

piper24.jpg

Après cette réparation, ... donc, ...le décollage suivant, s'est bien passé, mais à l'atterrissage, même sans choc, la même casse s'est reproduite juste devant la réparation et les renforts précédemment mis en place ......

Re .. réparation, re .. renfort à cet endroit ..... re ..décollage ..... et .... "mierda"  ... reCASSE cette fois, au décollage, sans aucun choc, juste ceux de roulage sur le terrain (gazon) et ... et ... juste derrière la cloison pare-feu. Nouvelle rupture ... en roulant, même pas le temps de monter, ... PAF LE MOTEUR !!! il tombe avec sa cloison ... le balsa pulvérisé ! Evidemment, avec la vitesse il roule sous l'avion en lui provoquant "un cheval de bois" ...

Bon !! Jugeant la coupe pleine, je mets le tout en attente ... et profite un an plus tard d'une bonne occasion. J'achète à un modéliste le même Dornier dont il avait juste monté le moteur ... même pas les servo ni commande, et mis en vente suite à un changement de projet.

Je transfère tous le matos dans le Dornier2 .... sauf l'aile que je garde du précédent vu son état absolument impeccable. C'est elle qui sert provisoirement.
Premier décollage, et zut .... (c'est comme cela que j'ai pu conclure à un servo défectueux) juste à l'instant où les roues quittent le sol, il bascule rapidement sur la droite, exactement comme le Dornier1 au cours du tout premier crash. Sauf que cette fois, je contrôle, et avant que l'aile droite ne touche le sol je rétablis, me rendant compte qu'il y a un problème sur un des servos d'aile, je coupe le moteur et comme il restait bien de la piste, je pose directement presque normalement.

........ Et bien ce "presque" normalement était encore de trop, ... vous devinez ??? Et bien oui, .... rebelotte, le fuselage casse exactement au même endroit que le premier fuselage, juste devant la verrière !!!! Moteur sous la machine .... Seule et unique casse, ... mais ... preuve que ce défaut est bien une fragilité d'origine.

Il me reste à réparer, cette fois en SRN (sapin rouge du Nord) ... je pense que le chêne serait plus indiqué pour palier la fragilité de ce put..n de fuselage, mais, peut-être un peu lourds ??? mad

Me faudra encore bien du courage pour réparer, plus que pour vaincre mon envie de tout mettre à la poubelle. Pas trop envie aussi de faire une nouvelle photo de l'état .... quoique, dès qu'il fera un peu moins pluvieux et plus de lumière, je pourrais en faire l'effort. Vous pouvez imaginer, cela ressemble "vachement" à la première photo ci-dessus ...

A+   Serge

Dernière modification par Airparterre (09-02-2014 00:26:43)


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#2 12-03-2014 18:25:34

luc66
Membre
Lieu : pyrénées-orientales
Inscription : 14-11-2013
Messages : 117

Re : Les malheurs ... du Dornier

quand ça veut pas, ça veut pas ...


avion:
trainer Condor 40 H

Hors ligne

#3 12-03-2014 20:04:57

sylvain
Moderateur
Lieu : landes
Inscription : 09-11-2013
Messages : 41

Re : Les malheurs ... du Dornier

salut serge dis moi juste une question ton moteur est bien un MDS ? c'est un combien ? j'en ai un aussi mais j'ai un petit soucis il démarre nickel je décolle et puis quand je suis en l'air il cale comme si il manquait d'essence

quel sont tes réglages ?

merci

Hors ligne

#4 12-03-2014 22:43:42

José
Membre
Lieu : 04300
Inscription : 09-11-2013
Messages : 1 610

Re : Les malheurs ... du Dornier

bonsoir.
c'est dur de réparer.. j'ai horreur de ça.  sad
en plus, c'est toujours (ou presque) le fuseau qui déguste.  sad

pour le moteur, Sylvain, regardes la photo N°10  sur la sortie moteur. .. pour moi, t'as bon.  big_smile


M'en fout...... pourvu que ça fonctionne  big_smile

Hors ligne

#5 13-03-2014 13:07:36

louispier
Membre
Lieu : Becancour, Québec, Canada
Inscription : 10-11-2013
Messages : 114

Re : Les malheurs ... du Dornier

Bonjour ,
                      le printemps s'en viens , ou en sont les réparations ?

au vue des première photos , il y a des erreurs de constructions et/ou des erreurs de conception
les deux tiges carrés que nous apercevons dans la partie cabine aurait du se prolonger jusqu'au pare feu
de plus la verrière fragilise le haut de la structure ce qui provoque aussi la casse de la structure
donc il serait judicieux de renforcer aussi la partie verrière , même si celle ci ne devrait pas s'ouvrir

renforcement de toute la cellule ? oui   j'aurais quelques suggestions de modification pour éviter de telle casse ,,


Louispier

Dernière modification par louispier (13-03-2014 13:14:28)

Hors ligne

#6 13-03-2014 21:34:03

sylvain
Moderateur
Lieu : landes
Inscription : 09-11-2013
Messages : 41

Re : Les malheurs ... du Dornier

josé vue filtre , tu crois qu'il faut que j'en mette un ? a quoi sa sert ? c'est uniquement pour l'air

Hors ligne

#7 13-03-2014 22:37:18

José
Membre
Lieu : 04300
Inscription : 09-11-2013
Messages : 1 610

Re : Les malheurs ... du Dornier

perso, du temps que je pratiquais le thermique, j'ai éliminé tous les filtres.....
sauf celui du bidon de remplissage. et encore...
A+
josé


M'en fout...... pourvu que ça fonctionne  big_smile

Hors ligne

#8 16-03-2014 03:19:30

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 619

Re : Les malheurs ... du Dornier

sylvain a écrit :

salut serge dis moi juste une question ton moteur est bien un MDS ? c'est un combien ? j'en ai un aussi mais j'ai un petit soucis il démarre nickel je décolle et puis quand je suis en l'air il cale comme si il manquait d'essence
quel sont tes réglages ?  .....   merci

C'est bien ça !! C'est un moteur Russe en 11,4 cc. Il tourne comme une horloge et il arrache la pelouse !!

Les réglages ..... ?? Je suis tenté de dire : ... les bons ... Mais c'est un fait que tu ne seras pas avancé. J'ai à peu prêt 1 tour 3/4 de pointeau et pour le contre-pointaux, c'est en fonction de la richesse du ralenti et comme cela dépend de la profondeur du contre-pointeau et de son gicleur .... c'est presque impossible à quantifier.

Comme José, j'ai éliminé les filtres de vol sur le carburant sauf sur le bidon. Par contre parfois j'en mets un sur le côté pression du réservoir à la sortie du pot d'échappement. Seul soucis, il faut le rincer de temps en temps pour ne pas qu'il se bouche avec les vieilles huiles rejetées de la combustion.     

louispier a écrit :

...  au vue des premières photos , il y a des erreurs de constructions et/ou des erreurs de conception
les deux tiges carrés que nous apercevons dans la partie cabine aurait du se prolonger jusqu'au pare feu
de plus la verrière fragilise le haut de la structure ce qui provoque aussi la casse de la structure
donc il serait judicieux de renforcer aussi la partie verrière , même si celle ci ne devrait pas s'ouvrir ..

Tout à fait raison Louis, mais c'est encore pis que tu ne penses. Car les deux tiges carrées ne sont en réalité pas des tiges, mais juste des blochets qui renforcent uniquement la plaquette de support du train atterrissage qui y est fixé !!!
Alors, qu'il est évident que justement il aurait été logique de profiter de ces épaisseurs pour précisément les prolonger de chaque côté, soit depuis l'arrière du fuselage (cabine arrière) jusqu'au pare-feux en passant par le train. De la sorte, le train et le bâti moteur devenaient solidaire. Ici, les chocs de roulage se reportent sur le moteur avec juste du balsa léger entre eux !!!
Egalement, la verrière ne comportait aucun renfort vers le "toit" ... elle était totalement ouverte sous le plexy de piètre épaisseur. Je l'avais aussi renforcée par une barre de fer qui passait du dessous de la verrière jusqu'au dessus du support d'aile .... Et cela n'a pas suffit.

Il est clair que des renforts sérieux seront nécessaires. D'autant plus que ce sera la quatrième intervention pour cette fragilité.

A+   Serge


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#9 29-06-2014 01:48:52

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 619

Re : Les malheurs ... du Dornier

Bonsoir,

Et bien cette fois, la météo de m ... misère qu'on a ce week-end, m'a poussé à entamer la réparation de ce Dornier n° 2 qui, donc, pour rappel, a connu exactement la même fragilité anormale que son confrère n° 1 ...
Voilà la vue avant réparation au moment de la pose sur la table de travail ..... en l'état de récupération depuis le terrain.

dorni2.jpg

A cette heure, le fuselage est désossé de son capot moteur et du train ainsi que des déchets de CTP trop fragmentés. Les deux parties sont ajustées et déjà collées avec quelques renforts. Demain, renforcement des flans et des parties intérieures de jointure. Puis réparation du capot et les finitions.

A+   Serge


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#10 29-06-2014 11:54:40

louispier
Membre
Lieu : Becancour, Québec, Canada
Inscription : 10-11-2013
Messages : 114

Re : Les malheurs ... du Dornier

salut Serge ,
                   à la vue du bris , çà ne peut pas tenir non plus,, la conception est mauvaise

<si tu veux le renforcer adéquatement ,, c'est du haut qu'il faudra insister  ,, relier au moins 3 point d'encrage sous le pare brise du bas du pare brise au haut du toit ,, je m'exprime peux être mal ,,

actuellement tu vole avec un avion ,, a moitié coupé en deux,, et en plus ,, vis a vis le train ,,
tu pourrais le renforcer avec de la corde a piano ,, grosseur train t»'atterrissage, collé dans des bloc de bois franc et collé a l'intérieur   et si tu les peint en jaune  c'est plus jolie ,

bonne restauration ,,

Louispier

Dernière modification par louispier (29-06-2014 11:55:35)

Hors ligne

#11 29-06-2014 22:52:53

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 619

Re : Les malheurs ... du Dornier

Salutr Louis,

C'est bien mon intention, de lui ajouter au moins deux montants dans le pare-brise qui devrait renforcer la rigidité.
Egalement, sur le numéro 1, qui a quand même fait une dizaine de vols avant de se casser en deux  ... la première fois, ....(puisque ce premier fuselage a subit 3 casses), j'avais effectivement constaté que le train était très peu rigide en fonction du poids de la machine. Plus d'un atterrissages ont exigé de redresser le train avant le décollage suivant. Je devrai donc le renforcer.

A+   Serge


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#12 30-06-2014 23:33:30

louispier
Membre
Lieu : Becancour, Québec, Canada
Inscription : 10-11-2013
Messages : 114

Re : Les malheurs ... du Dornier

salut Serge ,

En fait , je pensais a une broche de train atterrissage assez grosse qui partirais du fire wall en longeant les coté du nez et qui monterais se rattacher a travers la pièce qui tient le devant de l'aile , celle ci doit être en bois franc. bien collé tout le long a L'époxy ca devrait tenir ,,et possiblement ca aurait une élasticité ,,  si tu attérir pas trop raide ,, bien sur !
          Quant au train atterrissage , le rendre plus rigide va aider à tenir l'avion plus haut. mais encore la , la touche au sol doit être douce ,,

ceci n'est qu'une suggestion , et n'engage pas le constructeur ni le pilote ,, mdrrr

Louispier

Hors ligne

#13 01-07-2014 01:37:28

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 619

Re : Les malheurs ... du Dornier

Salut Louis.

Je comprends ton idée, ..... qui pour cette casse-ci semble exactement la solution, puisque la casse s'est faite derrière le train !!! ..... Sauf que le précédent, qui a cassé trois fois, s'est cassé juste devant le train les trois fois.
Ce qui fait que pour celui-ci, avant installation du moteur, par le nez, complètement dégarni pour installer le réservoir, j'en avais profité pour "blinder" toute la partie devant le train ..... Ce renforcement a bien fonctionner, puisque celui-ci (le n° 2) s'est cassé non plus devant le train, mais derrière !!!
Donc, mise en place de renforts ..... A la place de chêne et hêtre (  hmm  ), j'ai quand même préféré quelques renforts en SRN .... plus léger et presque aussi solide !
J'ai aussi renforcé les côtés de la verrière avec aussi du sapin ....

Bref, peu de confiance au balsa sur ce modèle qui est presque construit exclusivement de CTP .... chinois dont certains se décollent sur l'épaisseur et donc le feuilleté .... Aie, la mauvaise qualité !!!

C'est en cours de séchage .... photos demain.

A+    Serge

Dernière modification par Airparterre (01-07-2014 01:38:37)


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#14 02-07-2014 02:24:18

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 619

Re : Les malheurs ... du Dornier

Bonsoir,

Les réparations avancent .... et les renforts commencent à se voir .... en voici quelques vues. Il reste les finitions du côté droit et à refaire une verrière qui s'est éclaté en même temps que la machine !!!

dorni21.jpg

dorni22.jpg

dorni23.jpg

Bientôt la suite ... et un autre article sur une autre restauration .... plus complexe, vu qu'il y a une grosse modification sur un fuselage .... tout PVC .... Mais non, ... du vrai PVC, et pas de la résine avec fibres de verre .....
Inutile de dire ce que je pense du poids !! Faudra d'abord alléger !!! Des infos plus tard !

A+   Serge


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#15 02-07-2014 20:46:55

luc66
Membre
Lieu : pyrénées-orientales
Inscription : 14-11-2013
Messages : 117

Re : Les malheurs ... du Dornier

ce cou si il ne cassera plus  smile


avion:
trainer Condor 40 H

Hors ligne

Pied de page des forums