Aeromodelisme.orG : Forums de l'aéromodélisme et modélisme.

L'aéromodélisme et le modélisme tout simplement... Aeromodelisme et modélisme amateur & professionnel. Avions, planeurs, hélicoptères, drônes, et autres ...

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

VISITEZ AUSSI LE SITE ! :) : http://www.aeromodelisme.org/site/
VERSION TABLETTE ET SMARTPHONE - Utilisez le style VICTORY via la rubrique PROFIL > Affichage... - Page FACEBOOK : http://www.facebook.com/blog.aeromodelisme.org.
Consultez (lire uniquement) les archives des forums version précédente ici : http://www.aeromodelisme.org/archives/forums. Aux "anciens" membres : IL FAUT VOUS REINSCRIRE si vous souhaitez participer sur ces forums ci dessous.

Visitez aussi le site Aeromodelisme.orG et le magazine !

#1 14-06-2016 15:17:31

José
Membre
Lieu : 04300
Inscription : 09-11-2013
Messages : 1 596

Construire sa radio.

bonjour.
j'ai envie de monter ma propre télécommande.
que pensez vous de ce schéma?
16061404290812027414309989.jpg
A+ josé


M'en fout...... pourvu que ça fonctionne  big_smile

Hors ligne

#2 14-06-2016 17:32:23

abcdepron
Membre
Inscription : 19-01-2016
Messages : 95

Re : Construire sa radio.

Bonjour.
Sympa ton projet,des que tu trouves les composants je fabrique le boitier et je coupe le bambou pour l'antenne.


Il est important que ça n'accroche pas au fond de la marmite.

Hors ligne

#3 15-06-2016 00:26:18

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 596

Re : Construire sa radio.

Bonsoir,

Ne rigolez pas, je l'ai fait en son temps .... à une autre époque, où le matos électronique te pompait la bourse du mois pour une petite connerie.
J'ai réalisé facilement les émetteurs, ... mais, comme par hasard, l'alignement avec les récepteurs ont toujours été assez farfelus et m'ont donné du fil à tordre ! Rien d'étonnant, quand un fréquencemètre coûtait plus cher qu'une radio toute faite  ...  qui, elle, ne coûtait que deux mois du salaire de ma mère veuve.
Avec l'expérience, je me suis aperçu que mes émetteurs "moustachaient" sur à peu prêt toutes les bandes radios publiques. Heureusement que les flics de l'époque devaient encore se servir du matos de détection de la guerre 40 !!! Sinon, j'aurais eu quelques esprits frappeurs à ma porte...
Bref, la bricole a été mon ami ..... comme gogol maintenant. Et les jeunes se plaignent !!!   cool

A+   Serge


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#4 15-06-2016 07:17:31

segiraudeau
Membre
Lieu : Eure et Loir
Inscription : 15-08-2014
Messages : 242

Re : Construire sa radio.

Schéma de principe d'un oscillateur.
La radio était mon métier de base, mais je n'ai utilisé les tubes que pour faire des amplis plus ou moins "hi-fi". Plutôt moins que plus d'ailleurs, parce que la liaison ampli de puissance haut parleur aurait nécessité des tranfos toriques économiquement hors de ma portée.
Mes premières radios, je les ai construite au début des années 70, d'abord en tout ou rien, puis en proportionnel, à partir de kits "LEXTRONIC". C'était quand même déjà du transistor. Je travaillait à cette époque  là en atelier radio, et j'avais à ma disposition un analyseur de spectre "METRIX" qui couvrait les bandes de fréquences qui nous intéressaient, à savoir 27 et 72 Mhz. La mise au point des circuits HF ne présentait donc aucun problème. On construisait assemblait même l'électronique des servos autour des NE 543K et NE544, aujourd'hui introuvables, qui ont été les premiers circuits intégrés que j'ai utilisés.
Lorsque je vois le matériel qu'on utilise couramment aujourd'hui je mesure le chemin parcouru...


C'est parce qu'il n'existe aucun exemple d'objet jeté en l'air qui ne soit jamais retombé que dés le décollage il faut préparer l'atterrissage.

Hors ligne

#5 15-06-2016 08:47:40

José
Membre
Lieu : 04300
Inscription : 09-11-2013
Messages : 1 596

Re : Construire sa radio.

bonjour.
j'ai construit celles de Thobois.
j'ai toute sa doc. du livre aux articles parus dans les revues.
j'ai passé plus de temps a les construire qu'a m'en servir !!!   bon dieu, ça fait + de 40 ans...  roll

puis c'est devenu abordable, les radios, alors j'ai acheté du tout fait. mais les Thobois étaient bien plus pratiques.  a l'époque.

c'est pour ça que j'ai posté ce schéma. il est dans une revue de 1943. ça m'a ramené au siécle dernier.  smile


M'en fout...... pourvu que ça fonctionne  big_smile

Hors ligne

#6 15-06-2016 16:40:27

Airparterre
Membre
Lieu : Belgique région Namuroise
Inscription : 11-11-2013
Messages : 1 596

Re : Construire sa radio.

Heureux hommes ....  mes bricolages dataient des années 58 à 60 .... et comme l'écrit José, effectivement, les docs de 43 à 50 étaient encore bien de circonstance ... pour ne pas dire d'époque. Les "lampes" ... les tubes électroniques étaient encore les seuls trucs qui fonctionnaient et presque aucun magasin ne vendaient des transistors en composants discrets. Il a fallu 1962 pour voir apparaître dans les magasins, les premiers postes de radio à transistors. Jusque là, les portatifs étaient des radios à "lampes" alimentées en filament par une pile de 1,5 V et en "haute tension" par une pile de 82V .... qui coûtait la peau des fesses et qui tenait une ou deux semaines suivant l'utilisation.
Pour les téléviseurs, cela a duré un peu plus longtemps, ils sont restés à "lampes" jusqu'en 65-68 et ceux qui ont suivis commençaient à devenir hybrides avec des transistors uniquement dans les parties HF ... puis dans les décodages couleurs sur les téléviseurs français et allemands. Tout ce qui était puissance est resté à lampes jusque vers 72-75.

En effet, .... que de chemin parcouru !


Pensées du jour :  Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.
Pourquoi le sol monte-t-il si vite ??

Hors ligne

#7 15-06-2016 17:36:18

abcdepron
Membre
Inscription : 19-01-2016
Messages : 95

Re : Construire sa radio.

Bonjour.
Pour ma part,j'ai commencé l'électronique en 70.........avec des lampes récupérées sur des télés et des postes,on récupérais aussi les résistances,les condos,les chassis ,obligés on n'avais pas un sou.Les montages a lampes avaient un coté "vivant".
A+
guy


Il est important que ça n'accroche pas au fond de la marmite.

Hors ligne

#8 15-06-2016 19:08:59

José
Membre
Lieu : 04300
Inscription : 09-11-2013
Messages : 1 596

Re : Construire sa radio.

perso, j'ai toujours eu une guerre en retard:
67-68 je commence a me pencher sur l'éléctronique (en curieux) on attaquait les transistors du genre AC187 188, OC77 (si ma mémoire est bonne  hmm  )
a peine je commence a comprendre et paf... les circuits logiques débarquent. du genre: porte No, END, OR....
a peine je commence a comprendre et paf ... on passe aux circuits analogiques...
a peine je commence a comprendre et paf... on passe aux micro processeurs.............

j'ai abandonné!  roll  depuis je ne fais que du "mécano". c'est a dire que je monte ce que les autres ont créé.  big_smile  en fait, je devrais parler au passé! je ne fais quasiment plus de montages.  cry

et j'ai tout un stock de composants et instruments de mesure que j'aimerai donner a un amateur.... va falloir que je le cherche , l'amateur.

A+ josé


M'en fout...... pourvu que ça fonctionne  big_smile

Hors ligne

#9 15-06-2016 19:41:14

segiraudeau
Membre
Lieu : Eure et Loir
Inscription : 15-08-2014
Messages : 242

Re : Construire sa radio.

Airparterre a écrit :

Pour les téléviseurs, cela a duré un peu plus longtemps, ils sont restés à "lampes" jusqu'en 65-68 et ceux qui ont suivis commençaient à devenir hybrides avec des transistors uniquement dans les parties HF ... puis dans les décodages couleurs sur les téléviseurs français et allemands. Tout ce qui était puissance est resté à lampes jusque vers 72-75.

En effet, .... que de chemin parcouru !

J'ai fais pas mal de dépannage télé aussi, en "perruque". Le noir et blanc c'était facile, même sur les montages hybrides et avec les alims/tht monoblocs, on a décroché avec la couleur quand il fallait faire des réglages, sans une mire couleur on ne pouvait pas s'en sortir.
Bon, allez, j'arrête la séquence comémo...


C'est parce qu'il n'existe aucun exemple d'objet jeté en l'air qui ne soit jamais retombé que dés le décollage il faut préparer l'atterrissage.

Hors ligne

Pied de page des forums